L’Avenir à Villejuif
Écologie - Démocratie - Solidarité

Categories

Accueil > Réunions publiques > Jeudi 14 novembre : pour une ville plus solidaire

Lien social, personnes âgées, handicapés...

Imprimez !
9 novembre 2013
Natalie Gandais

Jeudi 14 novembre : pour une ville plus solidaire

École Joliot-Curie, 56 rue Baudin

Les propositions issues de la réunion.

Avec AlainL, FrançoisC, FrançoisL, NatalieG, Soledad Z, NicoleD, ClaireB et MoniqueL

1- Logement

  • Transparence dans l’attribution des logements sociaux:critères objectifs, commission d’attribution avec des habitants qui tournent
  • Pour les personnes fragiles, mobilité réduite, handicapées, et âgées : des immeubles d’ habitat partagé » avec des étudiants, des familles avec enfants, etc... avec des commerces à proximité, épicerie, coiffeurs, restaurants, ou en centre ville (lutter contre l’isolement). Placer ces immeubles dans les futurs écoquartiers
  • Maison de retraite type BABAYAGA comme à Montreuil, structure HLM
  • Favoriser la colocation intergénérationnelle
  • Pension de famille : des personnes fragiles hébergées dans une famille rémunérée pour cela. Sur le modèle du béguinage, dans des microquartiers avec gardien, infirmière.
  • Faciliter le maintien à domicile
  • Aménager les appartements en RDC des HLM avec des salles d’activités collectives.
  • Des programmes d’accession sociale à la propriété pour ne pas rester toute sa vie en location
  • Favoriser les coopératives de copropriétaires

2 – Personnes handicapées et fragiles

  • Créer une « Commission Handicap » où siègent des personnes handicapées pour améliorer leurs conditions de vie, leurs déplacements, etc...
  • Elaborer avec eux un schéma d’accessibilité de la ville (poussettes, handicapés…) et implanter des bancs
  • Créer une cellule d’aide aux parents pour trouver des solutions (démarches administratives, aides diverses, école, formation...)
  • Créer une association d’auxiliaires de vie auprès des handicapés et personnes âgées pour le maintien à domicile
  • Solliciter les bureaux des élèves des écoles d’ingénieurs pour le portage des repas et l’aide aux personnes âgées
  • Améliorer la qualité des repas « portés » (cf.problème SEMGEST)

3 – Précarité

  • Recenser et coordonner toutes les structures et toutes les actions dans la ville pour ce public (Soupes populaires, secours populaire, catholique, restos du coeur etc…)
  • Lutter contre le gaspillage alimentaire et soutenir les initiatives de type récupération et redistribution de denrées (pain...)
  • Créer une épicerie solidaire pour vendre à mini-prix des denrées alimentaires, d’hygiène et en même temps former des personnes en difficulté aux métiers de la distribution
  • Créer un guichet unique pour toutes les démarches administratives : centre intercommunal d’action sociale, et réaliser une analyse des besoins sociaux, une obligation légale depuis 1995
  • Créer un restaurant chantier d’insertion pour embaucher des personnes en difficulté ouvert à tous pour le déjeuner (et dîner ?) , lieu convivial créant du lien social
  • Proposer des petits-déjeuners à l’école pour les enfants qui n’ont pas assez à la maison
  • Cultiver sur place les fruits et légumes : multiplier les potagers collectifs, planter des arbres fruitiers et organiser des fêtes des récoltes.

4- Lien social

  • Ressusciter la « fête des Fleurs » : grande fête de tous au printemps
  • Recréer des places avec des bancs, créer des espaces de convivialité
  • Réformer la bourse aux projets solidaires pour les jeunes

5 - Coopération décentralisée

  • Dénicher un partenariat avec une banque de micro-crédit pour faciliter la démarche des jeunes et des associations qui montent des projets solidires en Afrique, etc...

Partager

Commentaires

Répondre à cet article

Vous retrouverez cette page sur internet :
http://www.laveniravillejuif.fr/spip.php?article97