L’Avenir à Villejuif
Écologie - Démocratie - Solidarité

Categories

Accueil > Actualités > Villejuif appelle à la manif de samedi pour le Climat !

Conseil municipal extraordinaire du 10 octobre 2018

Imprimez !
10 octobre 2018
Alain Lipietz

Villejuif appelle à la manif de samedi pour le Climat !

Le conseil municipal, convoqué pour voter le principe du vote électronique aux élections professionnelles, a permis d’adopter un vœu présenté par l’Avenir à Villejuif.

Le Vœu

Le rapport du GIEC publié lundi dans toute la presse est un électrochoc, auquel nul ne peut échapper. Une hausse de 1,5° de la température de la Planète serait déjà terrible, 2° sera insoutenable. On peut encore agir, mais il faut faire très vite. Le vœu de L’Avenir à Villejuif appelant à la Marche organisée samedi et à l’engagement de Villejuif dans le réseau des villes « Zéro émission », suite à la Conférence de San Francisco est donc passé unanimement. Enfin presque : il s’est trouvé quatre voix de droite pour s’abstenir et deux pour voter contre ! Le voici :

Vœu pour le climat

Le Conseil municipal de Villejuif, réuni le 10 octobre 2018,

-  Alerté par le rapport du Groupe Intergouvernemental d’Experts sur le Climat rendu public le 8 octobre, qui souligne les conséquences très graves qu’aura une hausse de la température moyenne de 1,5 degré, et les conséquences insoutenables d’une hausse de 2 degrés, mais qui rappelle qu’il est encore temps d’agir dans les quelques années qui viennent,
-  Intéressé par la réunion de grandes métropoles mondiales du réseau « Zéro émission » (dont Paris, Londres, Barcelone…) réunies en septembre à San Francisco en un Sommet Climat des acteurs non étatiques, qui s’engagent pour « zéro émission en 2030 » :

Appelle les Villejuifois à se joindre à la grande marche pour le climat de samedi 13 octobre,

Demande au bureau municipal de mettre en œuvre sans attendre une réflexion et une action pour rejoindre le plus rapidement possible les engagements du réseau des villes « Zéro émission ».

À noter que la Métropole du Grand Paris s’engage elle-même pour des « Zones à faibles émissions », dont Villejuif peut s’inspirer.

Rappelons que L’Avenir à Villejuif invite, pour la Marche, à un départ groupé en métro, samedi 13 h 25 à L. Aragon et 13 h 30 à PVC (voiture du milieu).

Le vote électronique

L’enjeu est (déjà expliqué ici) : les syndicats s’opposent à ce vote électronique ne présentant pas toutes les garanties. Néanmoins, en Comité Technique, eux et moi avons avancé toute une série d’améliorations souhaitables, que la présidente du CT, Mme Ouchard, a trouvée pertinente.

Tout en mentant sur le refus des syndicats de négocier, le maire fait droit à quelques-unes de leurs demandes (par exemple envoi des professions de foi par la poste).

Je précise en séance que ces garanties (pas de « double émargement », pouvoir changer un vote effectué sans isoloir…) sont importante, car on ne peut plus considérer l’exécutif et les cadres supérieurs de la Ville comme « tiers de confiance » : le maire multiplie les petits déjeuners avec des salariés où il appelle à ne pas voter Cgt, et les brimades contre les syndiqués.

Ph. Vidal (En marche et cadre d’Orange) montre que le processus dicté par le maire est largement en dessous des normes du privé.

Franck Périllat (PCF) énumère ces discriminations dont sont victime les agents supposés ne pas « bien penser » et cite un cas particulièrement atroce. Une Atsem (assistante de maternelle), contractuelle déjà renouvelée 4 fois, est soutenue par la communauté éducative de son école. Le maire la licencie pourtant, car elle est la belle-sœur d’un élu communiste d’une ville du Val de Marne… Elle se retrouve au chômage.

Paulo Nunes (macronien… et parent d’élève) confirme les excellentes appréciations de la directrice sur cette Atsem. La conseillère déléguée à la petite enfance, Mme Anrep, bondit alors : « Si vous connaissez cette appréciation, c’est que le secret professionnel a été violé ! »

Vous avez bien lu : la responsable des crèches et maternelles de l’équipe du maire ne sait pas que le/la salariée connaît sa note et l’appréciation de ses supérieurs. C’est un peu le principe même de l’évaluation, non ?

Partager

Commentaires

1 Message

  • Alain Lipietz 16 octobre
    02:28

    Lors du conseil, j’avais suggéré au maire d’utiliser l’affichage électronique Decaux pour appeler à la manif. Il a promis simplement de mettre l’appel sur le site de la Ville. Et naturellement il n’en a rien fait.
    Heureusement, notre excellent site vous tient au courant des décisions de la municipalité.

    repondre message

Répondre à cet article

Vous retrouverez cette page sur internet :
http://www.laveniravillejuif.fr/spip.php?article923