L’Avenir à Villejuif
Écologie - Démocratie - Solidarité

Categories

Accueil > Actualités > Villejuif fait barrage au FN

Imprimez !
9 mai 2017
Alain Lipietz

Villejuif fait barrage au FN

Dans cette ville où droite, Modem et FN se sont alliés pour former la nouvelle majorité municipale, le second tour accentue la punition du premier tour.

Déjà au premier tour, la droite et le FN avaient baissé par rapport aux présidentielles précédentes. La tendance se confirme au second tour : Villejuif fait partie des villes du Val de Marne où le FN fait le plus faible score : 18,7 % (19,7 dans le département). C’est aussi l’une des villes où le FN progresse le moins entre les deux tours.

D’ailleurs c’est bien simple : plus on se rapproche du Périphérique, moins on vote Le Pen , que l’on soit dans un ville « bourgeoise » comme Saint Mandé (10,9% !) ou communiste comme Ivry (16,2%). C’est une loi qui s’est affermée peu à peu, et qu’on retrouve même aux primaires de la droite ( entre Juppé et Fillon) ou du PS (entre Hamon et Valls) : plus on se rapproche du Boulevard périphérique, plus la population est « ouverte » aux immigrés, à L’Europe, aux projets et pratiques novatrices.

Villejuif a bel et bien basculé, comme Ivry, vers la métropole parisienne. La « nouvelle majorité », où la droite et le Modem, après avoir viré les écologistes puis les macroniens, au nom des petites affaires immobilières, s’étaient alliés au FN pour sauver leur budget anti-social et anti-écologiste, est dorénavant complètement à contre-courant de Villejuifois… et, je l’espère, de l’Histoire !

Voter contre le FN, faire le plus possible baisser son score, c’était bien sûr voter Macron. Et certains y répugnaient. Une partie de la droite parce qu’elle préfère Le Pen à une personne venue de la gauche (Macron), mais aussi une partie des électeurs de JL Mélenchon qui renvoyait dos à dos « le fasciste et el banquier », comme le clamait la Cgt du Val de Marne au défilé du Premier mai. Mais ce n’était pas le cas du PCF. Alors à Villejuif, où justement JL Mélenchon était en tête au premier tour ?
`
Et bien, les électrices et électeurs ont plutôt suivi Pierre Laurent (PCF) que Jean-Luc Mélenchon. Malgré le week-end prolongé, faible hausse de l’abstention. Mais beaucoup de bulletins blancs, ou plutôt de nuls. C’est d’ailleurs amusant : selon 94-Citoyens, Villejuif est la ville du Val de Marne où le vote blanc est le plus faible (1,7%) !

Mais si l’on ajoute les nuls il n’en va pas de même. Le choix est très différent, d’une ville à l’autre, entre « blanc » et « nul ». Si on fait la somme des deux, Vitry et Villejuif par exemple sont « allé voter pour ne pas choisir » dans les mêmes proportions (1,7 % + 4,8 %) mais Vitry en votant blanc et Villejuif en votant nul (4,8%) ! Dans mon bureau de vote villejuifois, j’ai noté des bulletins nuls qui avaient demandé un certain travail préalable à la maison…

Partager

Commentaires

1 Message

  • Alain Lipietz 11 mai
    23:09

    Finalement, c’était 94-Citoyens qui avait inversé les chiffres ! Comme à Vitry, 4,84 % des inscrits à Villejuif a voté blanc (le plus souvent : en ne mettant rien dans l’enveloppe), 1,7 % a voté nul : bulletins déchirés rageusement, injures aux candidats portés sur le bulletin , etc).

    repondre message

Répondre à cet article

Vous retrouverez cette page sur internet :
http://www.laveniravillejuif.fr/spip.php?article739