L’Avenir à Villejuif
Écologie - Démocratie - Solidarité

Categories

Accueil > Qui sommes-nous ? > Un an dans l’opposition

Compte-rendu de l’assemblée générale du 2 mars 2017

Imprimez !
10 mars 2017
Natalie Gandais

Un an dans l’opposition

Bulletin d’adhésion 2017

L’assemblée générale des Ateliers de l’Avenir à Villejuif avait lieu le 2 mars 2017. Compte-rendu.

Adrien, AlainL, Anne-Lise, Brigitte, Claire, Danièle, Eric, Gloria, Isabelle, Monique, Natalie, Patrick, Sylvie étaient présents. AlainM, Bernard, Ghislaine, Jean-Paul, Rosita s’étaient excusés.

Le rapport d’activité a été présenté collectivement et approuvé à l’unanimité. Le rapport financier a été présenté par le trésorier et approuvé à l’unanimité.

La modification des statuts est adoptée à l’unanimité.

Le conseil d’administration est renouvelé, composé d’AlainL, Claire, Danièle, Gloria, Natalie, Monique, Patrick. Le bureau est inchangé : Natalie présidente ; Patrick trésorier ; Gloria secrétaire.

Réunions

Cette année, le groupe constitué du conseil d’administration plus les élu-e-s s’est réuni deux à trois fois par mois (dans le bureau de l’opposition municipale, puisqu’il n’a pas été possible d’obtenir la réservation régulière d’une salle extérieure). La première réunion du mois est couplée avec celle du groupe EELV Villejuif.

Communication

Nous avons réalisé et distribué un 4 pages en avril 2016 pour dire « Pourquoi nous sommes partis », nous avons organisé un débat sur les lanceurs d’alerte avec Eva Joly le 9 mai. Les élu-e-s rédigent chaque mois une tribune pour le journal municipal VNV.

Le site reçoit 10 000 visites par mois (300 par jour). Nous avons publié cette année 200 nouveaux articles soit environ 4 par semaine. Alain en a rédigé la plupart, notamment les compte-rendus des séances du conseil. Tous ces articles servent autant à l’information des habitants qu’à notre mémoire.

L’infolettre est quasi-hebdomadaire depuis octobre 2016, nous avons 280 abonnés : on cherchera comment mieux la faire connaître.

Action municipale

Après notre départ de la majorité, nous avions espéré pouvoir continuer d’agir sur le plan municipal dans un esprit constructif. Cela s’avère le plus souvent difficile..

À l’OPH, où Natalie est vice-présidente, il n’a pas été possible de concrétiser le forum entre les bailleurs et les associations (but lien social, tranquillité résidentielle). Elle a réuni la commission sociale pour la prévention des expulsions locatives, mais le président a refusé de transmettre le moindre élément utile. Un point positif quand même : la promesse d’un local commercial pour les Amis de la librairie Points commun.

La commission d’appel d’offre (où siège Natalie) a lieu une ou deux fois par mois. C’est le plus souvent grâce à la présence de l’opposition que le quorum est atteint.

Au CCAS et à la commission sociale, Monique a de bonnes relations avec les élu-e-s, conseillers municipaux et personnalités extérieures (Secours populaire, Secours catholique, Animae...). Elle constate l’appauvrissement des personnes aidées : en début de mandat, la commission aidait des personnes ayant 5 euros quotidiens de « reste pour vivre », aujourd’hui ceux qui disposent de 2 euros sont à peine éligibles aux aides quand beaucoup n’ont que… 0,25 euros… Monique s’est beaucoup battue pour la mise en place du PRE (programme de réussite éducative), elle se réjouit de sa mise en place.

Avec la création de l’Office municipal des sports (OMS), l’ancienne commission paritaire des sports (où siégeait Patrick) est remplacée par la commission consultative des sports (Natalie est titulaire, Patrick suppléant).

Alain est vice-président de la géothermie : il essaie d’y tempérer l’esprit « industrie minière » du personnel dirigeant, sympathique, honnête, professionnel mais très industriel. Le maire semble avoir compris qu’en étant vigilant sur les intérêts des Villejuifois, Alain lui évite des problèmes supplémentaires.

Monique et Alain étaient titulaire et suppléant au CT (comité technique), ils sont désormais tous deux suppléants. Patrick et Monique étaient titulaire et suppléant au CHSCT (comité pour l’hygiène et la sécurité des conditions de travail), Patrick reste titulaire. Notre rôle est apprécié des syndicats. L’opposition a permis d’atteindre le quorum lors des dernières réunions de ces deux instances, mais elles ne sont plus convoquées par le maire depuis des mois.

Enfin, nous intervenons souvent en conseil municipal, rarement pour applaudir, plus souvent pour des critiques étoffées et pour manifester notre inquiétude sur les orientations de la nouvelle majorité. Nous intervenons également aux enquêtes publiques, dernièrement à celle de la Zac Aragon. Et nous participons (quand nous avons l’information) aux réunions publiques organisées par le maire, par exemple, dernièrement pour présenter le projet de mosquée.

Rapports avec les agents municipaux

Nous conservons de bonnes relations avec les agents de la ville. Nous leur avons adressé la carte de vœux. Nous avons apporté notre soutien au directeur général des services quand il a été malade et quand le maire l’a écarté. Et, au moment du suicide du responsable du gymnase Daniel Fery, nous avons décidé d’intervenir publiquement, afin d’empêcher que l’affaire soit étouffée.

Action au T12

Alain participe au groupe EELV-Gauche Citoyenne de l’EPT12 (Grand-Orly-Seine-Bièvre). C’est frustrant, car toutes les décisions sont prises au « collectif des maires », le PCF, majoritaire, étant hostile à l’intercommunalité. Nous sommes dans la « majorité de gauche », ce qui arrondit les angles avec les PCF/PS (d’autant qu’Alain a la dent dure avec la droite dure mais qu’il est apprécié des modérés). Nous ne lâchons rien sur les morceaux écolos (cf la bataille contre l’incinérateur d’Ivry). Alain est également membre de la Commission d’Appel d’Offre et du Comité Technique (paritaire), où il a de bons contacts avec les services.

Rapports avec les associations et la vie citoyenne

« Plus rien ne se fera sans vous » c’était l’engagement que nous avions pris devant les citoyens au début du mandat… Aujourd’hui, notre soutien aux associations et à la vie citoyenne a évolué… Depuis que Sylvie ne préside plus la commission paritaire des associations, l’Avenir à Villejuif n’y est plus représenté (tandis que tous les autres groupes politiques y sont)..

Nous inscrivons les manifestations associatives sur l’agenda du site et dans une rubrique spéciale de l’infolettre, nous intervenons en leur faveur au conseil municipal (encore dernièrement pour soutenir le Chêne). Nous nous coordonnons pour être présent-e-s en tant qu’élu-e-s dans diverses manifestations du Secours populaire, de Pothéam, de Fot’œil, des Nénétoutis, d’Eklozion, d’Edolon, de Villejuifois solidaires etc.

En tant que citoyen-ne-s nous participons à diverses activités associatives : le Sel qui est ancien, Entraide Chats qui est toute nouvelle, la Ressourcerie que nous avons beaucoup contribué à créer et qui malheureusement a bien mal tourné. Quant à l’association des riverains d’Aragon, elle ne s’est pas réunie depuis juin, ce qui est regrettable étant donné les travaux et les projets immobiliers autour de la gare.

Enfin, nous nous formons : à la démocratie numérique, ou à la manière de présenter un projet associatif pour récolter des financements publics.

Actions judiciaires

On a évoqué le résultat du procès en appel (contre les élu-e-s et ancien-ne-s élu-e-s PC et PS qui nous accusaient de diffamation) : coût 17 800 euros. Quant à l’affaire de la Halle des sports, tandis que l’enquête se poursuit, nous avons envoyé un recours gracieux contre le permis de construire. Il faudra ensuite faire un recours contentieux, ce qui veut dire prendre (et payer) un avocat. Tout ça est très cher, il faudra trouver des sous.

Finances

Nous avions 21 adhérents en 2016. Les dons et les cotisations ont permis de financer le 4 pages Pourquoi nous sommes partis et les tracts du débat sur les lanceurs d’alerte. Le bulletin d’adhésion 2017 est ici :

PDF - 33.6 ko

On a conclu la réunion en échafaudant des projets pour l’avenir… A suivre sur ce site…

Partager

Commentaires

Répondre à cet article

Vous retrouverez cette page sur internet :
http://www.laveniravillejuif.fr/spip.php?article722