L’Avenir à Villejuif
Écologie - Démocratie - Solidarité

Categories

Accueil > Actualités > Agenda local > La journée du bébé pour le sourire de la maman

Samedi 19 novembre 2016 à 14h30 aux Esselières

Imprimez !
14 novembre 2016
Natalie Gandais

La journée du bébé pour le sourire de la maman

Une initiative du Secours populaire de Villejuif

A l’origine de la démarche, c’est un constat des bénévoles du Secours populaire lors de leurs distributions : le désarroi de nombreuses femmes sans ressource, beaucoup logées dans des hôtels, et leur incapacité à les aider toutes, car les dotations venant de l’Union européenne ne contiennent ni couches ni lait maternel.

« Nous ne récupérons que quelques paquets de couches ou boites de lait lors de nos collectes et en achetons quand nos finances nous le permettent », déclare Béatrice Pichot, la présidente de la section villejuifoise du Secours populaire.

Alors les bénévoles ont rêvé : et si on pouvait remettre à ces mamans un gros colis ? D’une valeur approximative de 55 euros, où elles auraient tout sous la main - des couches, du lait maternel, du shampoing et du lait de toilette, des petits pots, des bouillies, un nécessaire à ongles, des pommades, lingettes… et un doudou - ces femmes retrouveraient le sourire.

Et voila comment un dossier a été établi, expliquant ce projet, avec comme seul budget, un voeu : réaliser 80 colis de 55 € chacun soit un besoin de 4000 euros. Ce dossier a été adressé au Département, à la Mairie, au Cmcas qui ont suivi.

C’est ainsi qu’après plus de 600 heures de travail effectuées par la vingtaine de bénévoles actives, 4 collectes « spéciales bébé » à Monoprix, Franprix République, Franprix Paul Vaillant et Carrefour L’haÿ les roses, ainsi qu’auprès de 5 pharmacies, le Secours populaire a pu récolter plus de 3000 euros de marchandises, qui seront réparties cette semaine dans des colis, en complétant par quelques petits achats rendus possibles grâce aux subventions.

Béatrice Pichot, saluant la générosité des Villejuifois, ajoute qu’elle ne conçoit pas cette action comme de l’assistanat : en conséquence elle a organisé une réunion de préparation de cette journée avec les familles, afin que quelques unes puissent participer par un chant, une pâtisserie, une anecdote de leur pays.

Cette journée sera donc placée sous le signe de l’échange et de la vraie solidarité.

Partager

Vous retrouverez cette page sur internet :
http://www.laveniravillejuif.fr/spip.php?article652