L’Avenir à Villejuif
Écologie - Démocratie - Solidarité

Categories

Accueil > Actualités > La ludothèque partie en fumée

Imprimez !
17 juin 2015
Alain Lipietz

La ludothèque partie en fumée

Ce soir, vers 20 heures, trois enfants ont mis le feu à une roulotte parquée contre l’ancien local en préfabriqué (ex médiathèque, ex salle du PLU), rue Paul Bert. Le local est parti en fumée avec la ludothèque qu’il contenait.

Ces enfants, aussitôt arrêtés, avaient joué avec cette ludothèque quelques années auparavant. Ils ont commis une très grosse bêtise dont ils ne mesuraient pas les conséquences disproportionnées. Cela arrive dans les meilleures familles, et de tous les temps.

Néanmoins cette bêtise reflète la crise qui frappe les pré-ados (les 11-14 ans) dans une ville où un tiers des familles HLM sont monoparentales, et où la municipalité précédente a beaucoup fait pour les petits jusqu’au primaire mais pas grand chose pour ses enfants à l’âge du collège. Et nous non plus n’avons encore rien fait de plus.

C’est le diagnostic général que nous avions recueilli pendant la campagne municipale, c’était encore celui porté par le rassemblement appelé par Mme Elizabeth F., du quartier Mermoz, après le crime du 23 mai. Suite à la suggestion de cette habitante lors du second débat, la municipalité a décidé une première réunion sur l’éducation des jeunes à la « communication non-violente », dont la pilotage a été confiée à la maire adjointe à l’éducation et à la vie périscolaire, Fadma Ouchard.

Ce ne sera qu’un début, hélas. Il n’y a pas de baguette magique pour résoudre la crise de la parentalité, le manque de perspective laissée à la jeunesse. Raison de plus pour s’y mettre.

Partager

Commentaires

8 Messages

  • Votre nom 18 juin 2015
    14:42

    ... bon après cette envolée que pensez vous faire pour reconstituer (voir conforter) ce service à la population ?

    Par ailleurs un mot de soutiens à l’équipe qui depuis des années s’investie dans cet équipement aurait été bienvenu.

    repondre message

  • Alain Lipietz 18 juin 2015
    15:12

    Il faut maintenant recoudre : d’abord une équipe blessée dans son dévouement. Certains jouets, certains équipements comme ceux des Tourterelles, n’étaient pas que des achats sur catalogue que l’on renouvelle "l’assurance paiera" , mais des choix, des bricolages, accumulés au long des années par des animateurs / trices dévoués.

    Ensuite trouver un local : tout de suite pour l’équipe , un peu plus tard pour l’activité. Les agents souhaitent d’ailleurs un temps de réflexion pour redéfinir celle-ci.

    Voici le point, réalisé par le service DH, en fin de matinée :

    "Hier soir vers 19H30, un incendie a détruit en grande partie les locaux où était installé la ludomobile rue Paul Bert. 3 jeunes gens ont été interpellés par la Police et les pompiers sont intervenus.

    Dès ce matin, le DGS et le DGA du Pôle Education et Culture organisaient une cellule de crise auxquels participaient les agents du service, leur directeur, ainsi que le directeur de l’urbanisme, le responsable du patrimoine bâti, et le service juridique.

    Cet échange a permis aux agents d’exprimer leur tristesse et leur désarroi devant l’anéantissement de 15 années de travail. Pour rappel, la ludothèque a été créée en 2001 dans le cadre du contrat temps libre. Ce service a tout de suite été accueilli avec enthousiasme par la population et notamment autour des projets qu’il développait pour la petite enfance.

    Les agents ont exprimé leur difficulté dans l’immédiat de se projeter pour reconstruire la ludothèque, et souhaitent prendre un temps de réflexion et d’échange avec les élus pour imaginer la suite à venir de ce service. Un rendez-vous est d’ores et déjà prévu dès vendredi 19 juin avec M. Le maire et le responsable de la ludomobile pour en parler.

    Dans l’immédiat, les mesures techniques à mettre en place ont aussi été discutées et organisées :

    · Une information à la population sur le site internet, et le vnv de juillet ;

    · Un Dépôt de plainte et déclaration à l’assurance ;

    · La relocalisation provisoire des agents de la ludomobile dans l’ancien bureau du DGA du pôle Education et Culture dans l’extension mairie dès aujourd’hui avec mise en place nécessaire de matériel informatique et du téléphone ;

    · Une recherche d’un nouveau local devra être effectuée. Une piste sérieuse est en étude ;

    · Contact avec les pompiers et la police pour pouvoir accéder aux lieux et retirer les véhicules présents sur le site. Les véhicules de la ludomobile seront ensuite stationnés au pôle technique ;

    · Nouveau contact avec les bureaux techniques compétents du fait de nouveaux diagnostics nécessaires à opérer avant la démolition. Vérification a été faite sur le site qui ne nécessite pas de zone tampon de sécurité autour du site (information confirmée par les pompiers). Dès que nous serons autorisés à accéder au site un contact sera pris avec une entreprise pour voir si du matériel est récupérable. Ces opérations sont suivies par le service du patrimoine bâti ;

    · La remise en électricité et en chauffage du pavillon où est localisé le secours populaire effectuée dès ce matin. La responsable sera rencontrée par le DGA du pôle éducation et culture et sa collaboratrice dès cet après-midi ;

    · Gardiennage du site va être mis en place pour éviter toute nouvelle intrusion ;

    · Une rencontre avec la psychologue du travail a été proposée aux agents. La psychologue du travail va être informée de la situation et pourra intervenir auprès de l’équipe si nécessaire.

    · Courrier d’information sera envoyé à la CAF »

    C’est tout pour le moment.

    repondre message

  • Alain Lipietz 19 juin 2015
    01:21

    La Une du Parisien-94, à propos de l’incendie de la ludothèque, parlait d’incendie « criminel ». C’est à voir…
    J’ai rencontré ce soir des mamans des gamins arrêtés hier, et l’un des gamin déjà relâché (comme un des deux autres. Cet après-midi, deux nouveaux enfants ont été arrêtés.) Leur version est assez différente du titre « osé » du Parisien.
    Selon ce garçon, les enfants jouaient avec une bombe anti-crevaison qui a pris feu (dieu sait comment) et a mis le feu à la roulotte. Les petits se sont enfuis terrorisés, les plus grands ont tenté en vain d’éteindre l’incendie, puis se sont enfuis, ce sont donc eux que des habitants de la tour Paul Bert ont photographiés, ce qui n’en fait pas les responsables du coup.
    Ce récit se rapproche donc plus de l’hypothèse de mon article : « une grosse bêtise aux conséquences disproportionnées ». Mais les mères – pour qui le plus important restait quand même qu’il n’y ait pas eu de gamin brûlé — partageaient cette inquiétude : « On ne sait plus comment tenir nos enfants pour qu’ils ne fassent pas de bêtise avec les autres », confirmant également le diagnostic d’un besoin d’animateurs et d’éducateurs.

    repondre message

  • maryse 19 juin 2015
    23:52

    Alain L’UC et NDPV organisent ce WE un appel aux dons marché ce WE et vide grenier dimanche pour nos enfants

    Amitiés

    Maryse UC

    repondre message

  • Albane 20 juin 2015
    10:31

    Oui les jeunes ados sont les laissés pour compte de toutes les politiques menées jusqu’à present. Des qu’ils rentrent au collège , le ville s’en debarasse et ne propose plus rien. Heureusement alors certaines associations essayent de combler ce manque. Mais cela reste très parcellaire. Oui il faut une vraie politique en leur faveur, ambitieuse, courageuse et avec les citoyens.
    Ps : un prof du collège Pasteur s’est fait brutalisé cette semaine par une élève. Encore le constat d’un dysfonctionnement

    repondre message

  • Alain Lipietz 20 juin 2015
    15:39

    Bonjour,
    Vous le savez sans doute, la salle du plu a brulée hier soir. Cet équipement accueillait la ludomobile qui a été totalement dévastée. C’est une catastrophe pour les enfants et les parents, mais aussi pour l’équipe de la ludo dont l’investissement a été aussi très souvent salué par tous depuis tant d’années.
    La salle du plu accueillait aussi l’association « les tourterelles » Il conviendra de lui trouver une autre salle pour septembre. Pour l’essentiel nous avons pu récupérer son matériel heureusement peu touché. Mais dans l’immédiat nous souhaitons apporter notre solidarité envers cette association pour qu’elle puisse être parmi nous dimanche dans le parc P .Neruda . Pour ce faire les « tourterelles » ont besoin de jouets en mousse ou en matière plastique. Merci d’avance pour votre solidarité.
    Vous pouvez contacter la MDA ou la présidente de l’association Véronique (06 48 90 23 46)

    Chastagnac Gilbert
    Maison des Associations
    G-CHASTAGNAC@villejuif.fr

    repondre message

  • Alain Lipietz 21 juin 2015
    01:21

    La police, la justice et Le Parisien confirment : l’incendie de la ludothèque n’était pas criminel. Le gosse qui a "joué avec le feu" (un bombe anti-vcrevaison) est orienté par le Juge pour enfants vers un projet de réparation.

    repondre message

Répondre à cet article

Vous retrouverez cette page sur internet :
http://www.laveniravillejuif.fr/spip.php?article418