L’Avenir à Villejuif
Écologie - Démocratie - Solidarité

Categories

Accueil > Actualités > Le cirque du PCF autour du Centre médical Rouquès

Imprimez !
30 janvier 2015
Natalie Gandais

Le cirque du PCF autour du Centre médical Rouquès

Jeudi soir, devant la mairie, le PCF organisait une petite manifestation et m’a remis une importante pétition des usagers du centre de santé Pierre Rouquès, s’inquiétant, bien à tort, de l’éventualité d’une fermeture, en raison de travaux qui n’ont pas été réalisés l’an dernier.

En qualité de maire adjointe en charge du patrimoine et des travaux, je voudrais d’abord rassurer les usagers. Si en effet nous avons renoncé en 2014 à l’aménagement d’un cabinet supplémentaire en sous-sol (pour un montant de près de 800 000 euros), c’est d’abord pour des raisons d’équilibre budgétaire.

En effet, certaines recettes inscrites par l’ancienne municipalité au budget 2014 s’avéraient impossibles à percevoir. Lors de l’élaboration du budget supplémentaire 2014, nous avons donc dû prendre la décision de supprimer certaines dépenses, dont l’aménagement du sous sol du centre Rouquès.

Pour 2015, dans le contexte d’austérité que nous impose l’Etat, nous cherchons à faire "au mieux avec moins", plutôt que d’augmenter les impôts locaux. L’examen du patrimoine municipal pendant ces premiers mois de mandat m’a fait découvrir que certains de nos équipements publics souffraient d’un retard d’entretien considérable, notamment les toitures des Maisons pour tous et de certaines écoles.
Ces réparations auraient dues être faites depuis des années (comme d’ailleurs l’accès de nos services aux handicapés). La négligence de l’ancienne équipe municipale met ces immeubles en péril. Avant que les fuites des toitures ne provoquent de grosses dégradations, il y a urgence à les réparer, ce qui correspond à des montants de travaux très élevés. C’est une priorité.

Concernant le centre Rouquès, en 2015, des travaux sont prévus au rez-de-chaussée pour améliorer la qualité de l’accueil. Il s’agit notamment d’électricité, de cloisonnements et de peinture. Ils seront réalisé par notre régie municipale.
J’aimerais donc rassurer les usagers du Centre : nous n’avons pas l’intention de le fermer, nous souhaitons l’entretenir au mieux, ainsi que l’ensemble de nos équipements publics, dans le cadre des contraintes budgétaires qui s’imposent à tous.

Toutes ces explications ont été données déjà depuis deux mois par le maire-adjoint à la santé, Edouard Obadia, sur le site 94-Citoyens. Le Maire l’a confirmé à de multiples reprises et notamment aux employés du centre de santé. Cette tactique du Parti communiste villejuifois devient un peu agaçante. On invente un bobard, on s’indigne contre le bobard, on tracte, on pétitionne. Agiter ainsi sans raison l’inquiétude de nos concitoyens, ce n’est pas digne ! Et c’est dangereux. Car évidemment rien ne se passe de ce qui était dénoncé. Donc… on a gagné ? Oui, comme le berger qui crie « Au loup ! » pour se faire mousser, alors qu’il n’y a jamais eu de menace. À force, plus personne ne se dérange. Alors, quand il y a vraiment un loup…

Dans le cas du centre municipal de santé, le PC de Villejuif et ses candidats aux élections départementales n’ont aucune excuse pour avoir organisé ce cirque. Contrairement au cas de la "vente" de la Bourse du Travail, où là, effectivement, a été publiée une information erronée, erreur sur laquelle une enquête doit être ouverte.

Partager

Commentaires

Répondre à cet article

Vous retrouverez cette page sur internet :
http://www.laveniravillejuif.fr/spip.php?article363