L’Avenir à Villejuif
Écologie - Démocratie - Solidarité

Categories

Accueil > Thémes > Parcs et jardins > Visite aux animaux dans le dernier pré de Villejuif

Imprimez !
15 septembre 2014
Natalie Gandais

Visite aux animaux dans le dernier pré de Villejuif

Samedi après-midi, petite promenade au pâturage, avec le Maire. Quoi, un pâturage à Villejuif ? Oui, oui, avec chevaux, biques, boucs et ânes dans le pré.

Si vous vous promenez parfois sur Mappy, googlemap ou autre, vous avez peut-être repéré un espace vert inconnu à Villejuif, quoique de talle équivalente au Parc du 8 mai et à proximité. C’est là, entre l’autoroute, l’avenue Salvador Allende et le lycée Darius-Milhaud :

On y entre par la rue Rameau. Il s’agit d’un terrain intercommunal, acquis il y a bien des années par Villejuif, le KB, Arcueil et Gentilly, afin de constituer une réserve foncière pour la construction des lycées Darius Milhaud et Eric Satie. Comme les deux ont fusionné à la naissance, il reste de la réserve foncière. Derrière une porte de fer au bout de la rue Rameau, la "réserve" est aujourd’hui un espace vert clandestin (qui n’en remplit pas moins ses fonctions écologiques d’espace vert : éponge les pluies, fixe les pollutions, respire le gaz carbonique et expire de l’oxygène…). Mais défense d’entrer !

Entrons quand même, puisque la ville a une clé ;-) La vue sur la banlieue Ouest est superbe, mais le terrain est en pente, même très en pente aux abords de l‘avenue S. Allende, et fragilisé par des carrières souterraines. La ligne rouge du métro en a besoin pour des puits d’aération. Sans doute, il aurait pu, depuis des années, servir d’espace vert, de terrain d’aventure, de potager collectif, de promenade, en attendant une décision ! Mais non, il est à l’abandon et fermé au public, envahi par les ronces.

Et, quoi de mieux, pour nettoyer, que des animaux ? L’association Au pas lent des chevaux en a justement quelques uns, rue Jean Jaurès, dans un grand jardin… Vous les voyez parfois sortir pour les fêtes de Villejuif, avec des carrioles. L’âne vend des glaces à la sortie de l’école Georges Sand… C’est là, près de cette école, le long du sentier Rabelais :

Des bêtes sans terre pour une terre sans bêtes ? Quand les "parents" des chevaux m’ont demandé un coin pour les faire brouter, j’ai proposé une convention avec le Syndicat intercommunal. Et hop, l’âne, les chevaux et les biques ont entrepris le débroussaillage : c’est la tonte écologique !. Ils ont déjà bien travaillé tout l’été (voyez ci-dessous). Et après ? Des idées ?

Au nord, Darius Milhau :

À l’ouest, le KB :

Au sud-ouest, Arcueil :

Au sud-est, aperçus entre les arbres, les châteaux d’eau :

Y a encore du boulot !

Partager

Commentaires

1 Message

  • parolevillejuifoise 22 septembre 2014
    22:23

    INCROYABLE ! Quel bonheur de voir qu’il existe encore un tel "poumon" vert dans Villejuif ! En longeant la rue Michelet, je me suis souvent demandé ce qu’était ce grand « espace vert ». Il me faisait penser aux photos de ma grand-mère des années 50, qui faisait paître ses chèvres sur les forts de Bicêtre ! La campagne dans la ville. C’est vrai qu’un tel espace a dû faire « saliver » plus d’un promoteur. Pourquoi n’a-t-il pas été exploité pour créer un parc ? Et des jardins familiaux ? Préservons ce terrain vierge et donnons-lui une vraie place pour le bien de tous les Villejuifois ! Merci pour cette découverte !

    repondre message

Répondre à cet article

Vous retrouverez cette page sur internet :
http://www.laveniravillejuif.fr/spip.php?article304