L’Avenir à Villejuif
Écologie - Démocratie - Solidarité

Categories

Accueil > Réunions publiques > Jeudi 21 novembre : pour une ville plus belle !

École primaire Robespierre, 8 rue Daumier

Imprimez !
19 novembre 2013
Natalie Gandais

Jeudi 21 novembre : pour une ville plus belle !

Urbanisme, paysage, tourisme...

Voici les propositions formulées ce soir là.

Avec GuyD, NicoleD, CarmelaM, GiuseppeM, DominiquM, ElleM ClaireB, DanielC, AdrienB, AlainL FrançoisC FrançoisL, NatalieG, MoniqueL, Patricks

1 – Urbanisme

Puisque nous sommes à Robespierre, "faire de Villejuif une ville que l’on vient visiter pour son éco quartier de pointe" 

  • dans la Zac Aragon, sur le terrain EDF construire un éco quartier avec des petits immeubles (pas plus de 4 étages), une place, des stationnements souterrains, éventuellement y réserver un emplacement pour une mosquée.
  • sur le terrain Mollicone : un parc et une crèche écologique

Pour le reste de Villejuif :

  • Protéger les espaces verts et agricoles..
  • Limiter la hauteur des immeubles, comme ceux bâtis ces 3 dernières années sur la RD7( 3ou 4 étages, le dernier en retrait)
  • Trouver des parkings pour le centre ville, à la place de l’ancien garage Volkswagen, par exemple
  • Transformer les rues du centre ville en « zone de rencontre » , avec possibilité d’arrêt court devant les magasins où chacun trouve sa place, voitures, vélos, piétons...

2 - Paysage

  • Repérer les points de vues, sur Paris, sur la Seine, les valoriser, les protéger dans la révision du PLU, organiser des cheminements pour les relier, agrémenter les sentiers avec des plantations.On peut aller à pied et à vélo jusqu’à la Seine, à la BNF, au Mac Val, à la BNF, se relier aussi à la promenade de la Bièvre.
  • Végétaliser les murs des parkings, y compris celui qu’on pourrait mettre au centre ville.

3 - Patrimoine

  • Indiquer sur un plan tout ce qui est beau ou intéressant, bâti ou espaces verts : les immeubles de André Lurçat (Collège Karl Marx, école Robespierre, cité Paul Vaillant Couturier...) ; les maisons et immeubles d’Adolphe et Emile Legros... ; les anciennes fermes.... voir patrimoine : http://www.actuacity.com/villejuif_94800/monuments/
  • Repérer ce qui est joli, ou caractéristique d’une époque, inventorier les typologies des immeubles (en briques, en meulière) des maisons, des petits pavillons « Loi Loucheur », les éléments de décoration (céramiques, entourages en brique, clôtures en ciment, divers fers forgés, marquises, appuis de fenêtre, grilles, y compris à l’intérieur (les carrelages en béton anciens), pour les valoriser dans l’esprit des habitants et les « réinterpréter » dans l’architecture actuelle.
  • Donner des conseil pour la réhabilitation (isolation thermique, énergies renouvelables) avec une charte des matériaux, une palette de couleurs... végétaliser les façades...
  • Rassembler ces éléments pour élaborer une charte architecturale et du paysage.
  • Réutiliser les bâtiments désaffectés « de caractère » plutôt que les démolir (ancienne poste en brique rue du 11 novembre, ancien GDF sur la N7 …)
  • Réaffecter l’ancienne gendarmerie à du logement d’urgence

4- Jardins

  • Planter des arbres fruitiers dans les parcs.
  • Créer des potagers et des vergers dans les espaces verts des cités à l’usage des habitants.
  • Sur le terrain des Maraîchers, installer une ferme pédagogique avec des animaux et une production de légumes, fruits, etc...pour les habitants, les cantines... Ce lieu pourrait être ouvert au public (et aux touristes ?) pour permettre de se familiariser avec les animaux de la ferme, les cultures, les métiers de la terre et les produits. Il pourrait aussi devenir un lieu d’insertion et de formation.

5 - Tourisme

Nous avons un grand hôtel de tourisme, pourquoi ne pas indiquer aux voyageurs qui y séjournent,ce qui est intéressant à Villejuif ? Dans une maison du tourisme qui serait à Aragon, là où arrivent les bus, le tram, les métros.... Le patrimoine ne suffira pas à développer le tourisme ! Il faudrait aussi une salle d’exposition, une salle pour les concerts bruyants...

  • Enjoliver les sentiers en cassant le béton pour planter des fleurs.
  • Faire des promenades, des cheminements avec une signalétique comprenant les durées de marche à pieds ou vélo, par exemple : vers le Mac Val (10 minutes en vélo, 30 minutes à pieds), vers la Seine, la BNF, vers les parcs alentour (Lilas, Hautes Bruyères, Jean Ferrat, etc...)

Partager

Commentaires

Répondre à cet article

Vous retrouverez cette page sur internet :
http://www.laveniravillejuif.fr/spip.php?article100